LE BOK CHOY

Anciennement appelé le chou de Chine, on l’appelle aujourd’hui couramment par son nom cantonais, qui veut dire « petit légume blanc ». À l’époque, le seul endroit où on pouvait se procurer cette laitue croquante et délicieuse c’était les épiceries du quartier chinois. De nos jours, il est disponible presque universellement et employé de plus en plus à travers le Canada. Une autre bonne nouvelle : beaucoup de fermes québécoises cultivent le bok choy maintenant ; c’est une plante qui résiste bien à nos hivers et qui aime bien notre climat. Le bok choy du Québec arrive dans nos marchés au début de l’été (en juin, d’habitude), mais on peut également en acheter en provenance de fermes hydroponiques à longueur d’année.

Le bok choy est un légume très versatile. Quand il est parfaitement préparé, il est tendre et délicieux, et peut être servi avec presque tous les plats, soit comme accompagnement ou dans le plat principal. Assurez-vous de rincer les feuilles jusqu’au noyau, car il y a souvent de la terre qui se cache là. C’est un légume qui se cuit très rapidement. Faites donc attention de ne pas le faire cuire trop longtemps. On peut le faire sauter avec du vin ou de la bière ou le rôtir avec un assaisonnement léger. La prochaine fois que vous faites un barbecue, coupez quelques têtes de bok choy en moitié, ajouter de l’huile d’olive, du sel et du poivre et faites les griller avec vos légumes et viandes préférées !

No Comments

Post A Comment